À notre sujet

Les premières caisses de chômage ont été créées par des syndicats à la fin du 19e siècle, raison pour laquelle seuls les membres des syndicats pouvaient percevoir des indemnités de chômage. Des subventions fédérales ont été introduites à partir de 1924. Dans les années 1930, les premières lois cantonales sur l'assurance chômage ont suivi et, avec elles, les premières caisses paritaires publiques. Dix ans plus tard, le fonds de compensation a été créé au niveau fédéral comme compromis entre l'État, les employeurs et les syndicats. Les travailleurs n'étaient toutefois pas obligatoirement assurés, raison pour laquelle seule une petite partie de la population active sur le marché du travail pouvait profiter de l'assurance chômage. Ce n'est qu'en 1977 que l'affiliation obligatoire a suivi pour presque tous les salariés. Cinq ans plus tard, la loi fédérale sur l'assurance-chômage obligatoire (LACI) est entrée en vigueur et a été révisée à quatre reprises depuis lors.

Avec une part de marché de 27%, la caisse de chômage Unia est la plus importante de Suisse. Elle est ouverte à toutes les personnes au chômage, pas seulement aux membres des syndicats ou aux employés de certaines branches. Elle est un partenaire fiable pour les personnes au chômage, les offices régionaux de placement (ORP), les offices chargés de l'exécution de la LACI et le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO).

La caisse de chômage Unia fournit les prestations suivantes conformément à la loi sur l'assurance-chômage et l'insolvabilité (LACI) :

Pour que nous réussissions dans la mise en œuvre, nous disposons pour ces activités de collaborateurs très bien formés, d'une exigence élevée en matière de prestations de services et travaillons en collaboration avec le mouvement Unia en cas de licenciements collectifs. Nous nous engageons dans les comités pour une exécution modérée et une législation favorable aux travailleurs.

Vision et lignes directrices de la Caisse de Choma
Brochure - Caisse chômage Unia
Newsletter